Oenochoé de Lavau

Publié le 12 Mars 2019

Après avoir réalisé l'année dernière plusieurs pièces pour l'exposition ArkéAube, à Troyes, nous nous sommes cette fois attelés à la fabrication d'une évocation de l'œnochoé trouvée en 2015 dans la sépulture princière de Lavau.

Cette pièce singulière est un vase grec, une cruche à vin, au décor peint figurant Dionysos accompagné de deux autres personnages dans une scène de banquet. Ce vase serait ensuite passé entre les mains d'orfèvres celtes qui l'ont rehaussé d'or et d'argent. 

La fabrication de ces vases grecs était particulièrement bien maîtrisée. Le vase était réalisé au tour, puis longuement poli au cours du séchage. Le décor peint, à base d'argile très fine, se révèle au cours de la cuisson, grâce à une maîtrise parfaite des températures et des atmosphères. Les céramiques sont cuites en atmosphère oxydante (riche en oxygène) jusqu'à 800°C, puis en réduction (riche en carbone) jusqu'à 900°C où le carbone va se déposer sur les zones peintes en cours de vitrification, mais aussi sur tout le vase. Enfin, la cuisson se termine en atmosphère oxydante, ce qui va ré-oxyder les zones non vitrifiées, notamment les zones non peintes... 

Nous n'avions malheureusement pas le temps d'expérimenter ce type de cuisson complexe et nous avons donc opté pour une peinture après cuisson... 

Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !
Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !
Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !
Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !
Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !

Polissage, sigillée, cuisson et c'est parti pour quelques heures de peinture !

L'œnochoé de Lavau est équipée d'une applique sur l'anse façonnée dans une tôle d'or, plaquée argent ... comble du chic à la gauloise ! 

Réalisation de l'applique avec une pâte polymère.
Réalisation de l'applique avec une pâte polymère.

Réalisation de l'applique avec une pâte polymère.

Et pour un plus bel effet, les dorures du pied et du col ont été réalisées à la feuille d'or et le plaquage de l'applique de l'anse à la feuille d’argent... le bling-bling à la gauloise ! 

Dorures et argenture du pied et de l'applique de l'anse.
Dorures et argenture du pied et de l'applique de l'anse.
Dorures et argenture du pied et de l'applique de l'anse.

Dorures et argenture du pied et de l'applique de l'anse.

Détails des personnages figurés.
Détails des personnages figurés.
Détails des personnages figurés.

Détails des personnages figurés.

Encore plus de détails !
Encore plus de détails !
Encore plus de détails !

Encore plus de détails !

Vues générales de l'œnochoé terminée.
Vues générales de l'œnochoé terminée.
Vues générales de l'œnochoé terminée.

Vues générales de l'œnochoé terminée.

Pour finir, un lien vers le site de l'exposition ArkéAube à Troyes, un autre vers un documentaire diffusé en 2017 sur Arte qui met en relation Lavau, Vix et bien d'autres découvertes de la même période... et un dernier vers les reproductions que nous avons réalisées en 2018 pour ArkéAube. 

Rédigé par Chloé, Arkéo Fabrik

Publié dans #fac-similés et reconstitutions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article