Publié le 26 Mars 2021

La grotte Tournié, dans la Montagne Noire (sud-est de Saint-Pons dans l'Hérault) a été fouillée de 1970 à 1978 sous la direction de Paul Ambert. Parmi les niveaux archéologiques qui se succèdent du Néolithique ancien à l'Âge du Bronze final, le Néolithique final a livré de nombreux éléments de parure.

Il s'agit là d'un très riche corpus, tant dans ses formes que par ses matériaux : dents animales perforées, pendeloques en os peu transformés ou au contraire très travaillés, en bois de cerf, en coquillage et  perles en pierre, essentiellement calcaire, stéatite et lignite.

A la demande de l'association ETWAS, nous en avons réalisé des fac-similés, afin de  faciliter leurs interventions en milieu scolaire et de permettre un travail d'analyse des parures et de leurs traces de façonnage, comme s'il s'agissait de réels bijoux préhistoriques. 

Reproduction de parures  de la grotte Tournié : os, coquillage, dents, bois de cerf, calcaire et lignite.
Reproduction de parures  de la grotte Tournié : os, coquillage, dents, bois de cerf, calcaire et lignite.

Reproduction de parures de la grotte Tournié : os, coquillage, dents, bois de cerf, calcaire et lignite.

Reproduction de parures  de la grotte Tournié : matières dures animales.
Reproduction de parures  de la grotte Tournié : matières dures animales.

Reproduction de parures de la grotte Tournié : matières dures animales.

Reproduction de parures  de la grotte Tournié : perles en os, calcaire et lignite.

Reproduction de parures de la grotte Tournié : perles en os, calcaire et lignite.

Reproduction de perles de la grotte Tournié.

Reproduction de perles de la grotte Tournié.

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #fac-similés et reconstitutions

Repost0