Publié le 17 Décembre 2021

Continuons ce petit tour des matières premières utilisées pendant la préhistoire et arrêtons nous quelques temps sur une technique emblématique du Néolithique, le polissage de la pierre.

Voici donc un petit échantillonnage de différentes variétés de roches utilisées à cette époque pour la réalisation d'outils polis, haches ou herminettes. Ces reconstitutions permettent également d'évoquer les manches et les formes d'emmanchements pour divers travaux du bois. Des haches lourdes pour l'abattage, des hachettes et herminettes fixées sur le manche à l'aide de ligatures ou directement enfoncées dans un manche en bois ou une gaine intermédiaire en bois de cerf pour les éléments polis plus petits, ou encore des haches perforées, dites d'apparat ou de combat. 

Tous ces outils, fruits d'un long et patient travail sont partis rejoindre différentes structures où ils sont présentés au public, dans le cadre d'expositions temporaires, permanentes ou d'ateliers pédagogiques. Beaucoup ont rejoint le Musée d'Epernay, les autres se sont repartis aux 4 coins de la France, en Dordogne, au Musée de Montrozier (12), au Musée de Bougon (79), à la Cité de la Préhistoire d'Orgnac (07), au Musée Bargoin (63) et à l'Espace d'Aventures Archéologiques de Villejuif (94). 

Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.
Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.

Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.

Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.

Lames de haches polies en silex.

Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.
Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.
Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.

Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.

Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).
Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).

Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).

Lame de hache polie perforée en serpentinite.
Lame de hache polie perforée en serpentinite.

Lame de hache polie perforée en serpentinite.

Gaines de haches en bois de cerf

Gaines de haches en bois de cerf

Haches à gaines en bois de cerf perforées, lames polies en silex et dolérite.

Haches à gaines en bois de cerf perforées, lames polies en silex et dolérite.

Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.
Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.

Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.

Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.
Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.

Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.

Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.

Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.
Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Décembre 2021

Des côtes, des phalanges, des bois de cerfs et de rennes, des fragments d'os longs ou des os entiers de petits mammifères ou encore des dents… rien (ou très peu) ne se perdait pour les groupes humains de la Préhistoire. A partir de la fin du Paléolithique moyen, les techniques de transformation de ces matières dures animales se développent et se perfectionnent. Au fil du Paléolithique supérieur et ensuite, ces matériaux sont couramment utilisés et  transformés en différents outils durables, solides et efficaces.

Voilà donc quelques exemples de ces objets paléolithiques et néolithiques, réalisés pour différents partenaires : le Musée Dobrée à Nantes, l'Espace d'Aventures Archéologiques de Villejuif, le Musée des Tumulus de Bougon, le Muséum de Toulouse, le Jardin Archéologique de Saint-Acheul, et la Maison Mégalithes et Landes de Saint-Just.

Sifflets sur phalanges, Paléolithique supérieur, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Sifflets sur phalanges, Paléolithique supérieur, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.
Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.
Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.

Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.

Propulseur en bois de renne gravé d'un coq de bruyère , Magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Propulseur en bois de renne gravé d'un coq de bruyère , Magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.
Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.
Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.

Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.

Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.
Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.
Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.

Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.

Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon azilien, vues de détail.
Harpon azilien, vues de détail.

Harpon azilien, vues de détail.

Côte gravée de têtes de biches, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la grotte des 2 Avens (07).

Côte gravée de têtes de biches, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la grotte des 2 Avens (07).

Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).
Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).
Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.
Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.

Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.

Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).
Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).

Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).

Peigne en os (côte) pour les décors céramiques, néolithique ancien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la place Lambert (Liège, Belgique).

Peigne en os (côte) pour les décors céramiques, néolithique ancien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la place Lambert (Liège, Belgique).

Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).
Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).

Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #fac-similés et reconstitutions

Repost0

Publié le 2 Décembre 2021

Un petit retour sur quelques productions céramiques réalisées pour le Musée Unterlinden de Colmar, l'association ArkéoMédia, le Musée des Tumulus de Bougon et le Service Archéologique de L'Agglo Hérault-Méditerranée.

Nous profitons également de ce petit billet thématique pour revenir sur 2 modalités de cuissons de poteries : en sole foyère et en meule chapée. La première a été réalisée en 2014 au Musée des Tumulus de Bougon et la seconde, en 2015 au cours d'un stage de formation avec nos collègues de la médiation du Service Archéologique du Val-de-Marne, au Parc des Hautes-Bruyères.

Céramique du néolithique ancien.

Céramique du néolithique ancien.

Céramiques du néolithique ancien.
Céramiques du néolithique ancien.
Céramiques du néolithique ancien.

Céramiques du néolithique ancien.

Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).
Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).

Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).

Coupe attique de Lavau (Âge du Fer).

Coupe attique de Lavau (Âge du Fer).

Coupe attique de Lavau, vues de détail.
Coupe attique de Lavau, vues de détail.

Coupe attique de Lavau, vues de détail.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.
Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.
Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.

Outils pédagogiques sur les décors néolithiques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Outils pédagogiques sur les décors néolithiques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Un exemple de cuisson : la sole foyère.

La première étape étape consiste à chauffer une sole de pierres ou de galets, pendant une à deux heures avec un feu vif. Pendant ce temps, les poteries sont mises à préchauffer autour du foyer, en les rapprochant et en les tournant régulièrement pour qu’elles chauffent uniformément. 

Une fois les poteries bien chaudes (quand on ne peut plus les attraper à la main sans se brûler) on écarte les braises de la sole et on vient placer les poteries dessus. Elle continueront ainsi de préchauffer alors qu'en parallèle, les braises périphériques sont alimentées de bois de plus en plus gros. Quand le feu s’est bien rapproché, on l’entretient copieusement et quand les flammes commencent à lécher la pots (et qu’on ne constate rien de suspect), on recouvre entièrement les céramiques de bois. 

Après, le tour est joué, il faut attendre le refroidissement et se régaler des poteries obtenues. Ce type de cuisson est assez long et demande beaucoup de manipulations mais les résultats sont la plupart du temps très positifs (bonne température de cuisson, peu de casse, belles teintes, etc…).

Chauffe de la sole et préchauffage des poteries.

Chauffe de la sole et préchauffage des poteries.

Préchauffage des poteries sur la sole.

Préchauffage des poteries sur la sole.

Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.
Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.

Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.

Charge de cuisson, maximum de température.

Charge de cuisson, maximum de température.

Les céramiques cuites !

Les céramiques cuites !

Un second exemple de cuisson : la meule chapée.

En premier lieu, on va préparer une sole de cuisson avec de grosses bûches sur une aire bien dégagée. Les céramiques sont ensuite placées sur la sole en essayant de trouver un empilement limité en terme de volume et de hauteur. L'empilement de poteries est ensuite recouvert d'une grande quantité de végétaux fins, puis de paille, en ne lésinant pas, là aussi, sur la quantité. Pour terminer la structure de cuisson, le tout est recouvert d'une couche plus ou moins épaisse de barbotine, une argile très diluée, très liquide.

On va pouvoir dès lors allumer la meule, en plaçant quelques pelletées de braises dans des ouvertures laissées à la base de la meule. Celles-ci aideront également le tirage et pourront être bouchées en cours de cuisson (si la cuisson s'emballe) ou à la fin  pour favoriser une descente en température très lente. La meule cuira ainsi à l'étouffée pendant plusieurs heures, et ce n'est que le lendemain, après refroidissement complet, qu'on pourra découvrir les céramiques cuites.

Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.
Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.

Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.

Disposition des vases sur la sole.

Disposition des vases sur la sole.

Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.
Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.
Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.

Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.

Meule en cour de cuisson, vue d'un orifice latéral fortuit.

Meule en cour de cuisson, vue d'un orifice latéral fortuit.

Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.
Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.

Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.

Premières céramiques cuites en meule chapée !

Premières céramiques cuites en meule chapée !

Voir les commentaires

Repost0