Publié le 10 Juin 2022

Voici une mallette créée tout particulièrement pour accompagner l'exposition ''Néandertal, l'expo'' présentée au Musée des Tumulus de Bougon jusqu'au 6 novembre 2022. Elle permettra de présenter au public des fac-similés à manipuler, illustrant essentiellement l'industrie lithique mais permettant également d'évoquer le travail du bois, de l'os et des adhésifs chez notre cousin Néandertal. 

Vue d'ensemble de la mallette.
Vue d'ensemble de la mallette.

Vue d'ensemble de la mallette.

Lot de pointes du paléolithique Moyen : pointes Levallois, pointe pseudo-Levallois et pointe moustérienne.
Lot de pointes du paléolithique Moyen : pointes Levallois, pointe pseudo-Levallois et pointe moustérienne.

Lot de pointes du paléolithique Moyen : pointes Levallois, pointe pseudo-Levallois et pointe moustérienne.

Pointe Levallois emmanchée : bois d'if, cuir cru et bétuline.

Pointe Levallois emmanchée : bois d'if, cuir cru et bétuline.

Lot de racloirs moustériens.
Lot de racloirs moustériens.
Lot de racloirs moustériens.

Lot de racloirs moustériens.

Débitage Levallois préférentiel.

Débitage Levallois préférentiel.

Biface du Moustérien de Tradition Acheuléenne et retouchoir en os.
Biface du Moustérien de Tradition Acheuléenne et retouchoir en os.

Biface du Moustérien de Tradition Acheuléenne et retouchoir en os.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Mai 2022

Pour terminer avec les bronzes et les agrémenter de quelques céramiques, voici une série toute récentes d'objets réalisés pour le MuséoParc d'Alésia.

Il s'agit de reproductions permettant d'illustrer, dans le cadre d'ateliers pédagogiques, le travail du métal à partir des indices que l'on découvre au sein des ateliers de fabrication.

Objets bruts de coulées, fragments de moules en terre, objets en cours de fabrication et quelquefois cassés ou encore objets, finis polis et brillants. On retrouve également dans cette série les embouts des tuyères ayant servi à pulser l'air dans le foyer pour la fonte du métal et les creusets, récipients en terre cuite permettant d'y faire fondre le métal et de le couler. 

Les dernières reproductions figurées s'éloignent un peu du travail du métal mais restent liées à ces objets tels qu'on les découvre lors des fouilles. Il s'agit de fragments d'amphores, fréquents sur les sites de l'Âge du Fer et de chenets également typiques de cette période. 

Rouelles en bronze brutes de coulées et fragments de moules.
Rouelles en bronze brutes de coulées et fragments de moules.

Rouelles en bronze brutes de coulées et fragments de moules.

Rouelles en bronze, brutes de coulées et finies (ébarbées et polies).
Rouelles en bronze, brutes de coulées et finies (ébarbées et polies).
Rouelles en bronze, brutes de coulées et finies (ébarbées et polies).

Rouelles en bronze, brutes de coulées et finies (ébarbées et polies).

Grappe de tiges de bronze permettant de réaliser des fibules par forgeage.
Grappe de tiges de bronze permettant de réaliser des fibules par forgeage.

Grappe de tiges de bronze permettant de réaliser des fibules par forgeage.

Grappe de tiges de bronze et fragments de moules en terre cuite.

Grappe de tiges de bronze et fragments de moules en terre cuite.

Grappe de tiges de bronze et ébauches de fibules forgées.
Grappe de tiges de bronze et ébauches de fibules forgées.

Grappe de tiges de bronze et ébauches de fibules forgées.

Tuyères en terre cuite.
Tuyères en terre cuite.

Tuyères en terre cuite.

Creusets rechapés en terre cuite.

Creusets rechapés en terre cuite.

Fragments d'amphores.

Fragments d'amphores.

Fragments de chenets en terre cuite.

Fragments de chenets en terre cuite.

Fragments de chenets en terre cuite, détails.
Fragments de chenets en terre cuite, détails.
Fragments de chenets en terre cuite, détails.

Fragments de chenets en terre cuite, détails.

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #fac-similés et reconstitutions

Repost0

Publié le 2 Mai 2022

Poursuivons cette série avec des haches emmanchées de l'Âge du bronze. Le premier type illustré a été réalisé pour le Chronographe à Nantes, d'après une découverte faite sur l'incroyable site de Must Farm en Angleterre (Âge du bronze final 1000-800BC). Les haches à douilles sont assez courtes et légères et le type d'emmanchement découvert à Must Farm permet de comprendre en quoi il s'agissait néanmoins d'outils bien équilibrés et très efficaces.

Le second type illustré a été reconstitué à la demande du Musée d'Aquitaine de Bordeaux. Il s'agit d'une hache à rebords en bronze typique de l'Âge du bronze moyen, découverte à Ygos-Saint-Saturnin dans les Landes. Elle présente toutefois une particularité étonnante, elles est équipée sur l'arrière d'un rivet en fer. Ce rivet permet de solidariser la hache au manche et il représente l'un des plus anciens témoignage de l'utilisation du fer en Aquitaine, plusieurs siècles avant sa généralisation. 

Haches à douille emmanchées, bronze, frêne et cuir cru.

Haches à douille emmanchées, bronze, frêne et cuir cru.

Haches à douille emmanchées, détails.
Haches à douille emmanchées, détails.
Haches à douille emmanchées, détails.

Haches à douille emmanchées, détails.

Haches à rebords emmanchée, bronze, fer, frêne et cuir cru.

Haches à rebords emmanchée, bronze, fer, frêne et cuir cru.

Haches à rebords emmanchée, détails.
Haches à rebords emmanchée, détails.

Haches à rebords emmanchée, détails.

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Repost0

Publié le 2 Mai 2022

Voici pour commencer une petite série de réalisations en bronzes, un premier lot d'objets coulés à la cire perdue, au sable ou forgés. Ils ont été réalisés pour le Musée d'Aquitaine à Bordeaux, le Musée Archéa à Louvres, l'équipe de médiation du Service Archéologique du Val-de-Marne et pour nos animations.

Pointe de flèche, Âge du bronze, bronze.

Pointe de flèche, Âge du bronze, bronze.

Couteaux, Âge du bronze final, lames en bronze et manches en bois de cerf.
Couteaux, Âge du bronze final, lames en bronze et manches en bois de cerf.

Couteaux, Âge du bronze final, lames en bronze et manches en bois de cerf.

Torque, Âge du Fer, alliage cuivreux.
Torque, Âge du Fer, alliage cuivreux.

Torque, Âge du Fer, alliage cuivreux.

Torque de Tayac, Âge du Fer, alliage cuivreux, d'après un original en or massif.
Torque de Tayac, Âge du Fer, alliage cuivreux, d'après un original en or massif.

Torque de Tayac, Âge du Fer, alliage cuivreux, d'après un original en or massif.

Torque du Plessis-Gassot, Âge du Fer, alliage cuivreux.
Torque du Plessis-Gassot, Âge du Fer, alliage cuivreux.
Torque du Plessis-Gassot, Âge du Fer, alliage cuivreux.
Torque du Plessis-Gassot, Âge du Fer, alliage cuivreux.

Torque du Plessis-Gassot, Âge du Fer, alliage cuivreux.

Fibule gallo-romaine, laiton forgé.
Fibule gallo-romaine, laiton forgé.

Fibule gallo-romaine, laiton forgé.

Bracelet, Âge du Fer, alliage cuivreux, inspiré d'une bracelet gaulois du Musée Bargoin (63).

Bracelet, Âge du Fer, alliage cuivreux, inspiré d'une bracelet gaulois du Musée Bargoin (63).

Clé gallo-romaine, laiton.

Clé gallo-romaine, laiton.

Cuillères gallo-romaines, laiton.

Cuillères gallo-romaines, laiton.

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Repost0

Publié le 25 Mars 2022

La maquette stratigraphique présentée dans ces pages en 2021 a fait des émules !

A sa suite, de nouvelles réalisations ont vu le jour et ont rejoint les 4 coins de la France : au Musée Gallé-Juillet de Creil dans l'Oise, au Musée de Millau et des Grands Causses dans l'Aveyron, au Musée de la Romanité à Nîmes dans le Gard et pour le Complexe Oïkos à Villeveyrac dans l'Hérault. 

On y retrouve bien sûr ces fameux personnages articulés en plastique, et tout un décor de miniatures en tout genre et de toutes époques : amphores, fibules, lampes à huile, ossements, coquillages, silex taillés, trous de poteaux, sarcophages, murs, cave voutée, coulevrine ou encore crâne trépané ! 

Le tout est toujours soigneusement présenté dans une valise en bois, légère et robuste.

Maquette stratigraphique 1, vue générale du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 1, vue générale du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 1, vue générale du volet supérieur.
Maquette stratigraphique 1, vue générale du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 1, vue générale du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 1, détails.
Maquette stratigraphique 1, détails.
Maquette stratigraphique 1, détails.

Maquette stratigraphique 1, détails.

Maquette stratigraphique 2, vue générale .

Maquette stratigraphique 2, vue générale .

Maquette stratigraphique 2, vue générale et détail du volet supérieur.
Maquette stratigraphique 2, vue générale et détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 2, vue générale et détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 2, vue générale du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 2, vue générale du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 3, vue générale du volet supérieur.
Maquette stratigraphique 3, vue générale du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 3, vue générale du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 3, vue générale et détail du volet inférieur.
Maquette stratigraphique 3, vue générale et détail du volet inférieur.
Maquette stratigraphique 3, vue générale et détail du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 3, vue générale et détail du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 3, détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 3, détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 4, vue générale.

Maquette stratigraphique 4, vue générale.

Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet supérieur.
Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet supérieur.

Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet inférieur.
Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet inférieur.
Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet inférieur.
Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet inférieur.

Maquette stratigraphique 4, vue générale et détail du volet inférieur.

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #Matériel et mallettes pédagogiques

Repost0

Publié le 16 Mars 2022

Déjà en Mars !! Poursuivons donc l'année avec quelques cailloux !!

Voici de quoi aborder la technologie lithique en toute simplicité dans le cadre d'ateliers pédagogiques. Ces séries ont été réalisées l'année dernière, pour l'Unité d'Archéologie de Saint-Denis (93) et plus récemment à destination du service pédagogique du Musée des Tumulus de Bougon (79).

Le premier ensemble regroupe des modules sur les outils et les techniques de taille ainsi que des débitages complets effectués au moyen de différentes techniques : percussion directe (bois de cervidé, bois végétal et pierre tendre), percussion indirecte, et pression.

Les séries lithiques illustrent une certaine diversité des matières premières utilisables (silex secondaires, tertiaires, obsidienne, silex chauffés, etc.). Ces éléments ont été confectionnés et sélectionnés pour leurs caractéristiques facilement identifiables. Ainsi, il est relativement simple de les comparer pour observer des critères distinctifs de chaque technique, ou de les remonter pour comprendre l'organisation des débitages.

Outils de taille.

Outils de taille.

Pointes de flèches en silex chauffé (à gauche) et en obsidienne, réalisées par pression.

Pointes de flèches en silex chauffé (à gauche) et en obsidienne, réalisées par pression.

Débitage de lames par percussion directe au bois de cerf.

Débitage de lames par percussion directe au bois de cerf.

Débitage de lames par percussion directe au bois végétal (buis).

Débitage de lames par percussion directe au bois végétal (buis).

Débitage de lames par percussion directe à la pierre tendre (calcaire fin).

Débitage de lames par percussion directe à la pierre tendre (calcaire fin).

Débitage de lames par percussion indirecte au bois de cerf.

Débitage de lames par percussion indirecte au bois de cerf.

Débitage de lames en obsidienne par pression à la béquille courte (pointe en bois de cerf).

Débitage de lames en obsidienne par pression à la béquille courte (pointe en bois de cerf).

Débitage de lames par pression à la béquille longue (pointe en cuivre).

Débitage de lames par pression à la béquille longue (pointe en cuivre).

 

Le second ensemble regroupe des débitages d'éclats, suivant diverses modalités (Levallois préférentiel, récurrent, discoïde, etc.). Un débitage comporte un nucléus et plusieurs éclats de débitage ou de préparation (entre 6 et 12 pour limiter les difficultés). Le principal exercice à réaliser avec ces séries est le remontage, activité qui va permettre de retrouver la succession des enlèvements pour comprendre les intentions du tailleur. L'examen des différents remontages permettra de distinguer des intentions et/ou des procédés différents.  

Débitages d'éclats à remonter.

Débitages d'éclats à remonter.

Débitage d'éclats, remontage.

Débitage d'éclats, remontage.

Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.
Débitage d'éclats, remontage.

Débitage d'éclats, remontage.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Janvier 2022

Bonne Année 2022

Nous vous souhaitons tout plein de très bonnes choses pour 2022. Des grandes joies aux petits bonheurs en passant par un peu de sérénité et beaucoup d'optimisme ! Nous serons heureux, de partager nos réalisations, expérimentations et créations au cours de cette nouvelle année et nous espérons également entamer de nouveaux projets passionnants qui viendront étoffer 2022 !!

Chloé & Jérémie

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Repost0

Publié le 17 Décembre 2021

Continuons ce petit tour des matières premières utilisées pendant la préhistoire et arrêtons nous quelques temps sur une technique emblématique du Néolithique, le polissage de la pierre.

Voici donc un petit échantillonnage de différentes variétés de roches utilisées à cette époque pour la réalisation d'outils polis, haches ou herminettes. Ces reconstitutions permettent également d'évoquer les manches et les formes d'emmanchements pour divers travaux du bois. Des haches lourdes pour l'abattage, des hachettes et herminettes fixées sur le manche à l'aide de ligatures ou directement enfoncées dans un manche en bois ou une gaine intermédiaire en bois de cerf pour les éléments polis plus petits, ou encore des haches perforées, dites d'apparat ou de combat. 

Tous ces outils, fruits d'un long et patient travail sont partis rejoindre différentes structures où ils sont présentés au public, dans le cadre d'expositions temporaires, permanentes ou d'ateliers pédagogiques. Beaucoup ont rejoint le Musée d'Epernay, les autres se sont repartis aux 4 coins de la France, en Dordogne, au Musée de Montrozier (12), au Musée de Bougon (79), à la Cité de la Préhistoire d'Orgnac (07), au Musée Bargoin (63) et à l'Espace d'Aventures Archéologiques de Villejuif (94). 

Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.
Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.

Ébauches de haches en silex, prêtes pour le polissage.

Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.
Lames de haches polies en silex.

Lames de haches polies en silex.

Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.
Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.
Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.

Préformes et hache polie en cinérite aveyronnaise.

Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).
Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).

Lames de haches polies en silex et roches tenaces (serpentinites, dolérites et basalte).

Lame de hache polie perforée en serpentinite.
Lame de hache polie perforée en serpentinite.

Lame de hache polie perforée en serpentinite.

Gaines de haches en bois de cerf

Gaines de haches en bois de cerf

Haches à gaines en bois de cerf perforées, lames polies en silex et dolérite.

Haches à gaines en bois de cerf perforées, lames polies en silex et dolérite.

Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.
Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.

Hache polie en serpentinite et gaine en bois de cerf.

Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.
Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.

Herminette, lame en basalte et ligature en cuir cru.

Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.
Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.

Hachettes à emmanchement direct, lames en silex poli.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.
Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Haches d'abattage et de travail du bois, lames polies à emmanchements directs et à gaines en bois de cerf.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Décembre 2021

Des côtes, des phalanges, des bois de cerfs et de rennes, des fragments d'os longs ou des os entiers de petits mammifères ou encore des dents… rien (ou très peu) ne se perdait pour les groupes humains de la Préhistoire. A partir de la fin du Paléolithique moyen, les techniques de transformation de ces matières dures animales se développent et se perfectionnent. Au fil du Paléolithique supérieur et ensuite, ces matériaux sont couramment utilisés et  transformés en différents outils durables, solides et efficaces.

Voilà donc quelques exemples de ces objets paléolithiques et néolithiques, réalisés pour différents partenaires : le Musée Dobrée à Nantes, l'Espace d'Aventures Archéologiques de Villejuif, le Musée des Tumulus de Bougon, le Muséum de Toulouse, le Jardin Archéologique de Saint-Acheul, et la Maison Mégalithes et Landes de Saint-Just.

Sifflets sur phalanges, Paléolithique supérieur, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Sifflets sur phalanges, Paléolithique supérieur, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.
Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.
Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.

Bâtons percés en bois de cerf, Paléolithique supérieur, décor géométrique d'inspiration libre.

Propulseur en bois de renne gravé d'un coq de bruyère , Magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Propulseur en bois de renne gravé d'un coq de bruyère , Magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.
Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.
Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.

Propulseur gravé du Mas d'Azil, vues de détail.

Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpons à 1 rang de barbelures en bois de cerf, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.
Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.
Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.

Harpon à 1 rang de barbelures et pointe de sagaie type Lussac-Angles en bois de renne, magdalénien.

Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).
Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon en bois de cerf à 2 rang de barbelures, Azilien, d'après un exemplaire découvert sur le site du Mas d'Azil (09).

Harpon azilien, vues de détail.
Harpon azilien, vues de détail.

Harpon azilien, vues de détail.

Côte gravée de têtes de biches, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la grotte des 2 Avens (07).

Côte gravée de têtes de biches, magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la grotte des 2 Avens (07).

Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).
Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).
Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Rondelle percée décorée (thaumatrope), magdalénien, d'après un exemplaire découvert sur le site de Laugerie-Basse (24).

Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.
Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.

Pendeloques en os, dentales et canines perforées, Paléolithique supérieur, décor géométrique des pendeloques d'inspiration libre.

Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).
Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).

Racleur (instrument de musique) sur os long de petit carnivore, Aurignacien, d'après un exemplaire découvert sur le site de l'Abri Cellier (24).

Peigne en os (côte) pour les décors céramiques, néolithique ancien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la place Lambert (Liège, Belgique).

Peigne en os (côte) pour les décors céramiques, néolithique ancien, d'après un exemplaire découvert sur le site de la place Lambert (Liège, Belgique).

Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).
Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).

Harpons à 2 rang de barbelures en bois de cerf, Néolithique, d'après un exemplaire découvert de Montilier (Suisse).

Voir les commentaires

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #fac-similés et reconstitutions

Repost0

Publié le 2 Décembre 2021

Un petit retour sur quelques productions céramiques réalisées pour le Musée Unterlinden de Colmar, l'association ArkéoMédia, le Musée des Tumulus de Bougon et le Service Archéologique de L'Agglo Hérault-Méditerranée.

Nous profitons également de ce petit billet thématique pour revenir sur 2 modalités de cuissons de poteries : en sole foyère et en meule chapée. La première a été réalisée en 2014 au Musée des Tumulus de Bougon et la seconde, en 2015 au cours d'un stage de formation avec nos collègues de la médiation du Service Archéologique du Val-de-Marne, au Parc des Hautes-Bruyères.

Céramique du néolithique ancien.

Céramique du néolithique ancien.

Céramiques du néolithique ancien.
Céramiques du néolithique ancien.
Céramiques du néolithique ancien.

Céramiques du néolithique ancien.

Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).
Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).

Céramique du néolithique final, artenacien de Challignac (16).

Coupe attique de Lavau (Âge du Fer).

Coupe attique de Lavau (Âge du Fer).

Coupe attique de Lavau, vues de détail.
Coupe attique de Lavau, vues de détail.

Coupe attique de Lavau, vues de détail.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.
Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.
Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.

Maquette des types de cuissons préhistoriques. Vues de détail.

Outils pédagogiques sur les décors néolithiques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Outils pédagogiques sur les décors néolithiques. Cliché Amélie Diaz, L'Agglo-Hérault-Méditerranée.

Un exemple de cuisson : la sole foyère.

La première étape étape consiste à chauffer une sole de pierres ou de galets, pendant une à deux heures avec un feu vif. Pendant ce temps, les poteries sont mises à préchauffer autour du foyer, en les rapprochant et en les tournant régulièrement pour qu’elles chauffent uniformément. 

Une fois les poteries bien chaudes (quand on ne peut plus les attraper à la main sans se brûler) on écarte les braises de la sole et on vient placer les poteries dessus. Elle continueront ainsi de préchauffer alors qu'en parallèle, les braises périphériques sont alimentées de bois de plus en plus gros. Quand le feu s’est bien rapproché, on l’entretient copieusement et quand les flammes commencent à lécher la pots (et qu’on ne constate rien de suspect), on recouvre entièrement les céramiques de bois. 

Après, le tour est joué, il faut attendre le refroidissement et se régaler des poteries obtenues. Ce type de cuisson est assez long et demande beaucoup de manipulations mais les résultats sont la plupart du temps très positifs (bonne température de cuisson, peu de casse, belles teintes, etc…).

Chauffe de la sole et préchauffage des poteries.

Chauffe de la sole et préchauffage des poteries.

Préchauffage des poteries sur la sole.

Préchauffage des poteries sur la sole.

Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.
Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.

Redémarrage du feu par l'extérieur sur toute la périphérie de la sole.

Charge de cuisson, maximum de température.

Charge de cuisson, maximum de température.

Les céramiques cuites !

Les céramiques cuites !

Un second exemple de cuisson : la meule chapée.

En premier lieu, on va préparer une sole de cuisson avec de grosses bûches sur une aire bien dégagée. Les céramiques sont ensuite placées sur la sole en essayant de trouver un empilement limité en terme de volume et de hauteur. L'empilement de poteries est ensuite recouvert d'une grande quantité de végétaux fins, puis de paille, en ne lésinant pas, là aussi, sur la quantité. Pour terminer la structure de cuisson, le tout est recouvert d'une couche plus ou moins épaisse de barbotine, une argile très diluée, très liquide.

On va pouvoir dès lors allumer la meule, en plaçant quelques pelletées de braises dans des ouvertures laissées à la base de la meule. Celles-ci aideront également le tirage et pourront être bouchées en cours de cuisson (si la cuisson s'emballe) ou à la fin  pour favoriser une descente en température très lente. La meule cuira ainsi à l'étouffée pendant plusieurs heures, et ce n'est que le lendemain, après refroidissement complet, qu'on pourra découvrir les céramiques cuites.

Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.
Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.

Préparation de l'aire de cuisson et de la sole.

Disposition des vases sur la sole.

Disposition des vases sur la sole.

Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.
Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.
Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.

Mise en place du combustible, de la paille et meule chapée à la barbotine.

Meule en cour de cuisson, vue d'un orifice latéral fortuit.

Meule en cour de cuisson, vue d'un orifice latéral fortuit.

Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.
Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.

Céramiques cuites le lendemain, après refroidissement complet.

Premières céramiques cuites en meule chapée !

Premières céramiques cuites en meule chapée !

Voir les commentaires

Repost0