Expérimentation : débitages par pression

Publié le 15 Novembre 2019

Un petit retour sur des expérimentations réalisées cet été sur les débitages par pression. L'objectif de ces travaux visait essentiellement à améliorer les performances de la béquille pectorale utilisée pour appliquer la pression... Tous les détails sont à retrouver dans un court article publié sur le blog ArchéOrient, à retrouver grâce au lien ci dessous. 

Quelques vidéos complémentaires sont également à retrouver sur cette page. Elles illustrent des modalités plus classiques de taille par pression.    

Pour ces expérimentaions, nous avons repris le système ‘’classique’’ de la béquille pectorale en modifier un peu cette béquille pour pouvoir l'utliser non plus à un seul tailleur mais à 3 personnes. Le support d’appui pectoral est donc considérablement allongé et équipé de deux grandes poignées à ses extrémités. Ce dispositif permet de gagner en puissance en cumulant la puissance musculaire et le poids de trois opérateurs au lieu d’un seul.

Dispositif de pression à 3 : a) béquille - b) système de calage du nucléus - et c) cales en bois pour ajuster et fixer le nucléus.

Dispositif de pression à 3 : a) béquille - b) système de calage du nucléus - et c) cales en bois pour ajuster et fixer le nucléus.

Séries expérimentales de lames débitées par pression, à 3 opérateurs.

Séries expérimentales de lames débitées par pression, à 3 opérateurs.

Exemples de lames obtenues avec le dispositif de pression à 3.
Exemples de lames obtenues avec le dispositif de pression à 3.

Exemples de lames obtenues avec le dispositif de pression à 3.

Lame particulièrement large débitée par pression à 3 et stigmates de taille à la pointe de cuivre.

Lame particulièrement large débitée par pression à 3 et stigmates de taille à la pointe de cuivre.

Détail des stigmates (pointe de cuivre) sur des talons de lames débitées à 3, fissurations circulaires.

Détail des stigmates (pointe de cuivre) sur des talons de lames débitées à 3, fissurations circulaires.

Lames en silex tertiaire débitées par pression à 3 et présentant des inclusions crayeuses particulièrement handicapante pour un débitage pression classique mais qui n'ont pas ici posé problème.

Lames en silex tertiaire débitées par pression à 3 et présentant des inclusions crayeuses particulièrement handicapante pour un débitage pression classique mais qui n'ont pas ici posé problème.

Rédigé par Arkéo Fabrik

Publié dans #Expérimentations, #Tutos et vidéos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article